https://www.pyrandonnees.fr / Retour / Accueil


Avant de partir : préparer sa randonnée



Si les petites balades à la journée en famille peuvent s'improviser sur une fin de journée, les randonnées et les circuits plus conséquents doivent impérativement se préparer pour être réussis et éviter ainsi les mauvaises surprises...

Evaluer et sélectionner les itinéraires

La première étape consiste à choisir les itinéraires de randonnée en fonction de vos envies, de vos capacités et de leur localisation.
Les topos-guides constituent un bon point d'entrée pour choisir les itinéraires car ils constituent une documentation de base détaillée et facilement accessible.
Les cartes permettent ensuite de localiser précisémment l'itinéraire choisi et de le situer dans son environnement.

Les valeurs moyennes de progression en montagne sont de 4 à 5 km/h avec 300 à 350m de dénivelé par heure de montée. En descente, le denivelé moyen est de 400 à 450m par heure. Bien entendu ces valeurs sont des moyennes à mettre en regard avec les difficultés des itinéraires, la technicité du terrain et les conditions du moment.

Pour ce qui est de la difficulté, il est nécessaire d'apprendre à connaître son niveau et ses capacités et ne pas sous-estimer les difficultés des itinéraires. En montagne, les difficultés d'un itinéraire peuvent être liées :
- à la longueur de l'itinéraire
     La longueur totale de l'itinéraire peut-être calculée avec une carte de randonnée. N'oubliez par le retour pour les itinéraires en aller-retour.
- au dénivelé de l'itinéraire
     Pour un itinéraire en constante montée ou descente, c'est la différence d'altitude entre le point de départ et le point d'arrivée. Il donne une idée de la difficulté plus ou moins exacte en fonction de la topologie du terrain, mais certainement pas le cumul total des montées (à calculer plus finement avec une carte pour les itinéraires qui comportent plusieurs montées et descentes).
- aux difficultés techniques liées au terrain (sentiers exposés ou hors sentier)
     Les topos donnent souvent des informations précieuses sur des portions plus ou moins exposées. Les cartes détaillées indiquent aussi certaines parties exposées lorsqu'elles sont situées sur des tracés de sentiers.
- à l'enneigement
     Les topos présentent souvent l'itinéraire dans des conditions dites "idéales". Sous 1 mètre de neige, le terrain ne présentera pas les mêmes caractéristiques et difficultés.
- aux conditions météo du moment
     Certaines configurations de terrains présentent peu de points de repère et rendent ainsi l'orientation très difficile en cas de mauvaise visibilité. Pensez à vous munir d'un GPS ou à choisir un itinéraire plus facile en cas de brouillard par exemple.

Pour vous aider dans votre sélection les topos-guides présentent systèmatiquement une évaluation des difficultés des itinéraires de randonnée qui leur est propre.
Pour vous faire une idée de votre niveau vous pouvez prendre l'échelle ci-dessous qui est utilisée sur le site :
1 - Promenade : Itinéraires de moins de 3 heures aller/retour avec faible dénivelé sur bon sentier.
2 - Marche : Itinéraires de durée totale comprise entre 3 et 5 heures avec dénivelé moyen, sur sentier de montagne bien tracé pouvant être parfois accidenté et nécessitant le port de chaussures de randonnée.
3 - Randonnée : Itinéraires de plus de 5 heures de marche avec dénivelé important, sur sentier de montagne tracé mais avec possibilités de portions hors sentier, nécessitant des chaussures et un équipement de montagne.
4 - Montagne : Itinéraires de 8 heures ou plus avec dénivelé important, se pratiquant en haute montagne la plupart du temps hors sentier ou sur sentier exposé, nécessitant de bonnes connaissances du milieu montagnard et un équipement technique approprié.

Les topos-guides de randonnées

Les éditeurs spécialisés proposent des topos-guides qui regroupent des descriptifs d'itinéraires de randonnées détaillés en général regroupés autour d'une même région.
Pour chaque itinéraire présenté, le topo-guide vous informera l'itinéraire en détaillant la difficulté, les temps de montée et de descente, le dénivelé, les points d'intérêt rencontrés tout au long du parcours...
Très souvent ils présentent également une carte simplifiée de la randonnée qui suffira pour les petits parcours mais pas pour les randonnées conséquentes et les circuits.
Des magazines périodiques spécialisés proposent également entre articles et tests de matériel des idées de randonnées et quelques topos.
Pour la randonnée dans les Pyrénées, les principaux topos-guides sont les suivants :
- Guides Randos Editions : http://www.rando-editions.com
     Les guides édités par Rando Editions sont d'une grande qualité. Ils proposent un bon nombre d'itinéraires (entre 40 et 60 par ouvrage) variés et très bien documentés au travers de cartes et de commentaires clairs et détaillés. Ces ouvrages sont à conseiller autant aux débutants qu'aux personnes plus chevronnées (présence d'itinéraires très typés "montagne"...).
- Guides Ollivier : http://www.editions-cairn.fr
     Les guides Ollivier restent la référence en matière de topos guides sur le massif pyrénéen. Les editions Cairn proposent une réédition complète de ces ouvrages qui étaient devenus difficile à trouver. Les guides Ollivier regroupent un nombre impressionnant d'itinéraires (environ 300 par ouvrage) sur la quasi totalité de la chaîne. Le caractère technique et un peu austère de ces ouvrages les destine plutôt à des connaisseurs...

Les cartes de randonnées

Si les petites randonnées sur sentier bien tracé peuvent se passer de cartes, les cartes de randonnées deviennent rapidement incontournables pour les sorties en montagne plus conséquentes et les circuits sur plusieurs jours.
Les cartes de randonnées sont spécifiques à cette activité.
La plupart du temps leur échelle est comprise entre 1/25000 (1 cm sur la carte = 250 m sur le terrain) pour les plus précises et 1/50000 (1 cm sur la carte = 500 m sur le terrain) pour les moins précises.
Ces cartes sont très détaillées et offrent au randonneur de précieuses informations telles les tracés des sentiers, les reliefs, les courbes de niveau, les noms et localisation des différents éléments rencontrés qu'ils soient naturels (pics, lacs, gaves, vallées...) ou construits par l'homme (refuges, cabanes, constructions...).
Pour la randonnée dans les Pyrénées, les principales cartes sont les suivantes :
- France
     > Cartes IGN au 1/25000 : http://www.ign.fr
     Leur grande précision et la qualité des informations qu'elles proposent, font des cartes IGN un outil incontournable pour la randonnée en montagne sur le territoire français. Sur les parties touristiques les cartes TOP 25 remplacent progressivement les cartes Série Bleue : nouveau découpage et ajout d'informations touristiques intéressantes. Ces cartes sont indispensables pour les randonnées hors sentier.
     > Cartes Rando Editions au 1/50000 : http://www.rando-editions.com
     Ces cartes couvrent une plus grande surface mais elles sont bien moins précises que les cartes de l'IGN. Les informations touristiques diminuent parfois leur lisibilité. Ces cartes sont toutefois largement suffisantes pour les randonnées sur sentiers balisés.
- Espagne
     > Cartes Alpina au 1/40000 : http://www.editorialalpina.com
     Beaucoup moins précises que les cartes Françaises de l'IGN, les cartes Alpina restent toutefois la référence en matière de randonnées sur le versant espagnol.
     > Cartes Rando Editions / ICC au 1/50000 : http://www.rando-editions.com et http://www.icc.es
     Editées en collaboration avec Institut Cartogràfic de Catalunya ces cartes sont l'équivalent des cartes Rando Editions au 1/50000 pour le versant Espagnol. Elles permettent d'avoir une bonne vue d'ensemble du massif sur ce versant.

Les sites internet

De nombreux sites sur internet tels que celui-ci proposent des topos de randonnées plus ou moins détaillés, plus ou moins illustrés de photographies. Ils contituent une formidable base libre d'accès et immensément riche en possibilités et en idées pour préparer ses randonnées. Il ne peuvent toutefois se substituer aux topos-guides et aux cartes de randonnées.

Planifier son séjour en montagne

Une fois l'ensemble des itinéraires et circuits sélectionnés, il convient de les planifier dans la durée du séjour prévu.
Commencer par positionner les sorties les plus importantes en difficulté et en temps. Se ménager des marges (journées libres) qui permettront de se reposer et éventuellement de décaler certaines sorties au dernier moment si les conditions météo ne sont pas au rendez-vous.
Planifier ensuite les sorties ponctuelles sur une journée, celles-qui sont moins importantes et que l'on peut décaler facilement dans le séjour ou utiliser pour combler une journée restée libre. Essayer autant que possible, de répartir les difficultés tout au long du séjour et de commencer par des itinéraires plus faciles qui permettent de s'échauffer, surtout si vous ne pratiquez pas la randonnée ou une autre activité sportive régulièrement.
Une fois que le planning est bien défini, ne pas oublier de réserver les hébergements qui sont souvent très demandés, surtout en période estivale.

Tenir compte des conditions météorologiques

Lors de la planification de votre séjour, pensez également à tenir compte des conditions météorologiques de montagne.



https://www.pyrandonnees.fr / Retour / Accueil

©2008-2018 Pyrandonnées - Tous droits réservés

Contact Pyrandonnées  - Sitemap