https://www.pyrandonnees.fr / Retour / Accueil


Conditions météorologiques et climatiques en montagne



Le climat montagnard

Le climat montagnard est globalement rude et caractérisé par des hivers froids et des étés frais et humides.
Il est également marqué par des températures plus faibles liées à l'altitude.
Ainsi la température diminue de 6°C tous les 1000m d'altitude gravis.
Plus localement, on remarque des conditions climatiques variables en fonction de l'exposition des versants (adrets/ubacs) et de la configuration des reliefs (vallées encaissées, sommets, plateaux etc...).
Pour ce qui est des Pyrénées, le climat montagnard de la chaine subit également une influence océanique sur sa partie occidentale et méditerranéenne sur sa partie orientale.
De façon mascroscopique, les régions climatiques des Pyrénées sont les suivantes :
- Les Pyrénées Basques marquées par un relief de basse et moyenne montagne plutôt océanique avec des températures douces, beaucoup d'humidité et de précipitations
- Les Pyrénées Centrales de Moyenne montagne partie Nord, climat de montagne qui subit une influence océanique
- Les Pyrénées Centrales de Moyenne montagne partie Sud, climat de montagne qui subit une infliuence méditerranéenne
- Les Pyrénées Centrales partie haute-montagne, marquées par un climat rude, typique de la haute-montagne
- Les Pyrénées Orientales marquées par un climat méditerranéen, très sec, aux températures douces

Les différentes saisons en montagne

Voici une synthèse des conditions climatiques et météorologiques généralement observées en montagne et dans les Pyrénées. Bien sur ces informations sont générales et peuvent varier en fonction des années.

- Janvier/Février :
Ces mois marquent la pleine saison hivernale avec des températures basses et souvent les plus importantes chutes de neige de la saison.

- Mars/Avril :
Le mois de mars annonce le début du printemps avec des températures légèrement en hausse mais reste souvent hivernal avec des chutes de neige toujours importantes. Le mois d'avril marque la fin de la saison de ski en station avec des conditions très variables en fonction des années. On observe ainsi des conditions allant du plein hiver avec d'importantes chutes de neiges à des conditions quasi estivales alliant grand beau temps et températures très douces.

- Mai/Juin :
Le mois de mai marque une fonte importante du manteau neigeux mais voit aussi souvent quelques chutes de neige tardives. La neige reste présente à partir de 1500m ou 1800m en fonction des années ce qui permet de poursuivre la pratique du ski de randonnée jusqu'à la fin du mois de juin. Le mois de juin voit la fonte des neiges s'accentuer, toutefois, les hauts cols et les lacs d'altitude (~2000m) restent souvent gelés jusqu'à la fin du mois. Ces mois voient également la floraison des végétaux en basse et moyenne altitude.

- Juillet/Août :
Le mois de juillet marque une hausse des températures mais il est souvent pluvieux. Jusqu'au début du mois, les hauts cols et sommets restent souvent enneigés et certains passages de haute montagne sont difficiles d'accès. Le mois d'août propose les conditions climatiques les plus favorables pour la pratique de la montagne avec des températures très agréables et un ensoleillement important. Les températures en vallée sont souvent chaudes (~25-30°C) et plus rarement très chaudes (>30°C). Lorsqu'il fait chaud, des orages éclatent régulièrement en fin de journée en raison des nuages qui s'accumulent sur les crêtes frontière et donnent lieu à des perturbations souvent localisées mais parfois violentes. Ces mois d'été voient également la floraison des végétaux en moyenne et plus haute altitude.

- Septembre/Octobre :
L'automne offre très souvent de magnifiques conditions de randonnée en montagne. En effet, les mois de septembre et octobre sont rarement orageux et les températures restent souvent agréables. De plus, les arbres caduques changent de couleur et offrent de magnifiques tableaux aux couleurs rougeoyantes.

- Novembre/Décembre :
Le mois de novembre marque la transition avec l'hiver et voit ainsi arriver les premières gelées et chutes de neige qui vont constituer la sous-couche du manteau neigeux pour la saison hivernale.
Les premières descentes en ski de randonnée se font souvent dans le courant du mois de novembre.
Ce mois offre parfois de belles journées pour la randonnée jusqu'aux alentours du 15, beaucoup plus rarement passé cette date.
Les stations de ski des Pyrénées ouvrent traditionnellement leur portes fin novembre ou début décembre. Le mois de décembre confirme la pleine entrée dans l'hiver avec des chutes de neige et des températures basses.

Les prévisions de Météo-France

Les jours précédant la randonnée, vous pouvez vous informer auprès des professionnels des conditions météo dans le secteur de votre itinéraire.
Dans les stations de montagne, les offices du tourisme et bureaux des guides mettent à disposition des vacanciers le dernier bulletin de montagne de Météo-France.
Vous pouvez également consulter ce bulletin par téléphone au 32 50 (rubrique 4 : météo montagne, 1 : météo par départements, xx : les 2 chiffres du département choisi).
Le site Météo-France montagne section Pyrénées propose des informations météo détaillées, ainsi qu'un bulletin neige et avalanche.

Les informations des stations Nivôses de Météo-France

Les stations Nivôses sont des stations automatiques installées en haute-montagne par Météo-France.
Chaque station se compose :
- d'un capteur solaire et d'une batterie pour être autonome en énergie
- d'un thermomètre qui mesure la température ambiente
- d'un nivomètre qui mesure la hauteur de neige à proximité de la station
- d'un anémomètre qui mesure la vistesse du vent
- d'un hygromètre qui mesure l'humidité relative de l'air
Ces stations transmettent les informations météorologiques plusieurs fois par jour.
Ces informations sont consultables gratuitement sur internet.
Les informations des stations nivose des Pyrénées sont notamment consultables sur la page météo.



Incidence des conditions météorologiques sur les activités de montagne

Les principales difficultés rencontrées en montagne concernant le climat et les conditions météo sont :

- la chaleur excessive lors de randonnées en été
Lors de randonnées estivales, les températures peuvent être très importantes, surtout en basse ou moyenne altitude.
La randonnée avec de forte chaleurs entraine une déshydratation importante par transpiration.
Pensez à vous réhydrater régulièrement, à éviter les randonnées par fortes chaleurs ou à préférer des itinéraires ombragés.
Si vous pensez ne pas avoir assez d'eau pour pouvoir vous hydrater tout au long de la randonnée, rebroussez chemin afin d'éviter une déshydratation.

- le rayonnement solaire important
En montagne, le rayonnement solaire est plus important car l'atmosphère est de moins en mois dense et donc moins protectrice lorsque l'on prend de l'altitude.
Ainsi l'exposition aux rayonnements UV nocifs pour la peau est bien supérieure à celle mesurée en plaine.
Lorsque vous randonnez ou que vous skiez sur des parties enneigées, ce rayonnement est accentué par la réverbération de la neige qui réfléchit une partie du rayonnement UV.
Il est nécessaire de vous protéger du rayonnement UV, même lorsqu'il n'est pas perceptible en vous couvrant la tête, les yeux et en mettant de la crème solaire d'indice 30 minimum.
Une exposition trop importante au rayonnement UV peut entrainer des lésions et brulures de la peau, une ophtalmie ou encore une insolation.

- le froid
La rudesse du climat montagnard amène souvent à pratiquer la montagne dans des conditions de froid. Il est nécessaire de se protéger avec des vêtements adaptés afin de s'isoler du froid.
Une exposition à un froid excessif peut entrainer des gelures graves aux mains ou aux pieds, voir même une hypothermie et compromettre vos chances de survie.
Pour l'exposition au froid, les deux facteurs sont à prendre en compte sont la température extérieure et le vent.
La combinaison de ces deuc facteurs permet de définir la température réelle ressentie par le corps humain.
Le tableau suivant (source wikipedia) présente des températures ressenties en fonction de la température ambiente mesurée et du vent.
Si vous ne possédez pas un équipement adapté à des conditions extrêmes, ne pratiquez pas la montagne par grand froid.

- l'orage
En montagne encore plus qu'ailleurs, l'orage est à redouter car il est associé à un risque non négligeable d'être foudroyé.
Evitez absolument de randonner en montagne sous un orage. Pour cela, renseignez vous sur les conditions météo avant de partir.
Lors d'une randonnée en été, partez tôt car bien souvent les orages surviennent en fin de journée.
En cas d'orage soudain en cours de randonnée, s'il devient trop menaçant, n'hésitez pas à rebrousser chemin où à vous mettre en sécurité dans un abri non exposé à la foudre (un refuge par exemple) en attendant que l'orage passe.
Si vous êtes pris au dépourvu et que l'orage est sur vous, ne paniquez pas, ne vous mettez pas à courir.
Mettez-vous autant que possible sur un point bas sécurisé (non escarpé et non exposé) et éloignez vous des points hauts (sommet, crête, plateau), des cours d'eau et des abris isolés (arbre, rocher, cabane).
Eloignez de vous tous les objets métalliques qui pourraient attirer la foudre (pensez notamment aux sacs à dos avec armature metallique).
Asseyez-vous en boule, la tête sur les genoux en vous isolant du sol autant que possible avec ce que vous avez sous la main (sacs non métalliques, vêtements, branchages...) afin d'éviter une conduction électrique si jamais la foudre tombe près de vous.
Si vous êtes nombreux, éloignez-vous les uns des autres afin de limiter le risque d'avoir plusieurs personnes touchées simultanément par la foudre.

- les intempéries
Les orages en montagne sont parfois violents et accompagnés de fortes précipitations localisées ou généralisées.
Si vous êtes exposé de façon prolongée à une forte pluie froide sans vêtements étanches et que vos vêtements sont trempés il y a un risque d'hypothermie, même en été.
Dans votre sac, pensez à protéger vos vêtements de rechange avec des sacs hermétiques afin d'avoir toujours des vêtements secs disponibles.

- les crues liées aux intempéries ou aux lâchers d'eau de barrages
De fortes pluies orageuses peuvent entrainer des crues soudaines de cours d'eau. Prenez-garde à vous éloigner des cours d'eaux en présence de pluies importantes.
De la même façon, lorsque vous randonnez en aval d'un barrage, il arrive que les exploitants des installations électriques réalisent des lâchers d'eau qui entrainent une crue soudaine d'un ruisseau ou d'un gave.
Généralement les zones à risques sont signalées par des panneaux. Eloignez-vous des bords des cours d'eaux afin de ne pas être emporté par la crue.

- les avalanches
Les avalanches restent en hiver un des principaux dangers liés à la pratique de la montagne.
Renseignez-vous avant de vous engager en montagne sur les risques d'avalanches évalués sur le massif concerné.
Le risque d'avalanche est mesuré sur une échelle de 1 (faible) à 5 (très fort). Les informations concernant le risque d'avalanche sont disponibles sur le bulletin neige et avalanche de Météo-France.
La pratique de la montagne enneigée nécessite l'utilisation d'équipements appropriés (pelle, sonde, ARVA).



https://www.pyrandonnees.fr / Retour / Accueil

©2008-2018 Pyrandonnées - Tous droits réservés

Contact Pyrandonnées  - Sitemap