https://www.pyrandonnees.fr / Retour / Accueil


Equipement de base pour la randonnée



La randonnée en montagne nécessite un minimum de matériel. Celui-ci dépend de la difficulté des itinéraires que vous choisirez d'emprunter et de votre profil de randonneur.

Sacs à dos pour la randonnée en montagne Sacs à dos pour la randonnée en montagne Sacs à dos pour la randonnée en montagne Sacs à dos pour la randonnée en montagne Chaussures pour la randonnée en montagne


Le sac à dos

Le sac à dos est indispensable à la randonnée en montagne. Il convient de bien le choisir en fonction de son besoin et de ses activités en montagne.
La taille des sacs à dos se mesure en litres ce qui correspond à leur contenance utile.
On distinguera ainsi 3 types de profils de sac à dos :
- Les sacs pour la petite randonnée à la journée :
Petits sacs de 15 à 35 litres adaptés au portage de faible poids, de préférence munis d'un dos matelassé, sans armature.
- Les sacs pour la randonnée de courte durée (1 à 2 nuits en refuge gardé par exemple) :
Sacs moyens de 35 à 55 litres avec ceinture à la taille qui pemet de caller le poids du sac, armature qui aide à supporter le poids. Ils permettent de porter occasionnellement le matériel de bivouac.
- Les sacs pour la randonnée sur plus de 3 jours ou en autonomie complète :
Sacs de 55 à 75 litres ayant une grande contenance, qui permettent une autonomie totale sur de longues randonnées. Ils permettent de porter une tente, des sacs de couchage et des tapis de sol. Ils ont une armature et de multiples renforts qui permettent de porter de lourdes charges en conservant un certain confort.
Choisissez la taille de votre sac en fonction de votre morphologie, faites vous conseiller par des vendeurs dans des magasins spécialisés.
Les sacs utilisés pour la randonnée doivent obligatoirement être munis de deux sangles de serrage : au niveau de la taille et au niveau du torse.
Préférez les sacs spécifiquement conçus pour la randonnée car ils sont adaptés au portage de lourdes charges et ils seront mieux ajustés garantissant ainsi plus de confort.
Certains sacs sont conçus avec une extension de capacité (ex : 55 + 10) ce qui signifie qu'ils peuvent être utilisés en mode 55 litres ou un mode 65 litres en fonction du besoin.
Sur certains modèles, on trouve également une house de protection pour la pluie qui vient renforcer l'imperméabilité du sac pour protéger son contenu en cas de fortes précipitations.

La sécurité et l'hygiène

Tout sac à dos de randonneur doit obligatoirement contenu les éléments permettant d'assurer au minimum les premiers secours en montagne.
Ainsi dans votre sac à dos, votre trousse de secours et de premiers soins doit au minimum contenir :
- Des pansements classiques de différentes tailles
- Des pansements anti-ampoules
- Une paire de ciseaux
- Une couverture de survie
- Une pince à épiler
- Des dosettes de désinfectant
- Des cachets de Paracétamol
- Des cachets anti-diarrhéiques et mal de ventre
- Des cachets antibiotique à large spectre
- Du sérum physiologique
- Une paide de gants en latex
- Du gel désinfectant pour les mains
- Une bande de contention élastique adhésive

Concernant l'hygiène corporelle, vous pouvez emporter également avec vous :
- du papier hygiénique (les refuges même gardés n'en sont que très rarement équipés)
- des mouchoirs en papier multi-usage
- un gant et une serviette de toilette pour la randonée
- une brosse à dents - du savon de randonnée (ce savon est bio-dégradable et permet de se laver dans la nature sans polluer). Ne pas se laver avec des détergents ou du gel douche classique en pleine nature !

Les chaussures

Les chaussures de randonnée vendues dans le commerce sont conçues pour les activités sportives de marche en montagne. Si vous effectuez des petites promenades que très occasionnellement, des chaussures de sport classiques (type baskets ou tennis) peuvent suffire. Cependant dès que votre activité de randonnée devient plus régulière, préférez des chaussures adaptées qui vous offriront confort et sécurité.

Il existe 4 types de chaussures pour la randonnée en montagne :
- Les chaussures pour la petite randonnée :
Ces chaussures sont basses ou montantes et elles tiennent la cheville tout en restant souples. Elles conviennent à la randonnée occasionnelle sur chemins et sentiers sur des durées n'excédant pas 4 heures.
- Les chaussures pour la grande randonnée :
Ces chaussures sont montantes et plus rigides que les précédentes. Elles possèdent un pare-pierres à l'avant. Elles sont conçues pour être confortables et conviennent aux longues marches sur sentier avec possibilités de portions hors sentier.
- Les chaussures semi-rigides pour la haute montagne :
Ces chaussures sont plus techniques et plus rigides, elles possèdent des protections de type pare-pierres intégral. Elles conviennent particulièrement aux activités de haute montagne hors sentier, sur terrain exposé nécessitant de la précision comme lors de traversées de pierriers, de randonnées sur des crêtes ou de l'escalade de pics par exemple. Ces chaussures permettent l'utilisation de crampons à lanières ou de crampons semi-automatiques pour les randonnées glaciaires.
- Les chaussures rigides pour l'alpinisme :
Ces chaussures sont entièrement rigides et sont conçues pour la randonnée glaciaire et l'alpinisme. Elles sont utilisées avec des crampons automatiques.

La démarche à suivre pour acheter ce type d'équipement est la suivante. Il faut absolument prendre le temps de bien essayer les chaussures et de se faire conseiller par des spécialistes avant de les acheter. En effet les professionnels pourront vous orienter vers un modèle qui convient à votre pratique et à votre morphologie. De plus, chaque marque possède son propre "type de pied". Lors de l'essayage, emportez avec vous des chaussettes de randonnée pour essayer les chaussures dans des conditions proches de leur utilisation. Si vous les avez oubliées, les magasins vous en proposeront certainement. Si vous portez des semelles orthopédiques prenez les également. Mettez les chaussures et lacez-les fermement sans toutefois exagérer en levant légèrement la pointe du pied pour laisser le talon bien au fond. Marchez librement autant que possible. Les chaussures même neuves doivent être confortables. Elles doivent maintenir le talon du pied afin que celui-ci ne se lève pas en marchant. Les orteils ne doivent pas toucher le bout de la chaussure, ils doivent pouvoir bouger librement. Si ces conditions ne sont pas remplies, essayez une paire plus grande ou un autre modèle.


Les vêtements

La tenue vestimentaire est très importante pour la randonnée en montagne. En effet les variations climatiques sont fréquentes en montagne même au cours d'une seule journée.
Il convient donc de se vêtir de façon adaptée.

Le principe consiste à superposer 3 couches différentes.
La première couche :
Celle-ci est portée à même la peau. Elle est généralement constituée d'un tee-shirt à manches courtes ou longues en fonction de la saison et de la température. Elle doit être légère, souple et agréable pour éviter les irritations. Elle doit de plus permette une bonne ventilation de la transpiration pendant l'effort et sécher rapidement au vent ou au soleil en cas d'averse.
La deuxième couche :
C'est la couche qui isole du froid. Cette couche est le plus souvent composée d'un vêtement en fibre polaire. Cette fibre aérée est conçue pour isoler du froid avec l'air qu'elle contient.
La troisième couche :
Cette couche extérieure permet d'isoler du vent et de la pluie tout en laissant le corps respirer. En fonction des saisons cette couche sera plus ou moins épaisse, du simple coupe-vent pour protéger d'une brise d'été à la veste épaisse pour le vent glacé d'hiver.
Certaines vêtements techniques combinent les couches 2 et 3 et permettent ainsi de diminuer l'encombrement.

D'une façon générale, ne sous-estimez pas le temps en montagne. Même en été celui-ci peut très vite changer. Il n'est pas rare de voir des chutes de neige en été sur les hauts sommets.
Emportez également des vêtements de rechange emballés hermétiquement dans un sac plastique étanche. En effet si vous marchez longtemps sous la pluie, votre sac et son contenu risquent d'être mouillés. Prévoyez toujours de conserver des vêtements de rechange au sec.
Les couches de vêtements pour la randonnée en montagne


Le couvre-chef

En montagne il est presque toujours nécessaire de se protéger la tête. Du bonnet en hiver à la casquette en été, chaque saison a son couvre-chef.
En été celui-ci vous protègera du soleil et de la réverbération ou du vent parfois un peu trop frais.
Le chapeau à l'avantage de protéger également le derrière de la tête et le cou.

Les lunettes de soleil

Indispensables été comme hiver, au ski comme en randonnée.
Les protections solaires standard pour les yeux sont classées de 1 (la plus faible) à 4 (la plus forte).
Choisissez des lunettes qui protègent également sur les côtés des yeux avec un indice 3 minimum.
Pour les randonnées glaciaires sur une longue durée les lunettes d'indice 4 sont indispensables.

La crème solaire

En montagne, la protection de la couche d'ozone diminue et les UV des rayons du soleil s'intensifient et deviennent plus dangereux (particulièrement entre 12h et 16h).
Protégez-vous du soleil en vous couvrant et en évitant d'être torse-nu pendant plusieurs heures par exemple.
N'hésitez pas à vous enduire le visage, les bras et les jambes de crème solaire été comme hiver. Même si c'est peu esthétique, cela vaut mieux que d'être brûlé.
Les indices de protection des crèmes sont compris entre 2 (protection minimale) et 50+ (protection maximale).
En montagne les crèmes solaires utilisées doivent avoir un indice de 30 minimum.

Les bâtons de marche

Sans être indispensables, les bâtons de marche sont pour beaucoup de randonneurs devenus presque systématiques.
En montée, ils permettent de se redresser et d'aller chercher des appuis vers l'avant, évitant ainsi une position courbée qui fatique plus vite.
En descente, ils permettent de soulager les genoux en répartissant les chocs subits sur des terrains accidentés.
Sur les terrains difficiles avec passages techniques ou aériens, ils permettent de se sécuriser et d'assurer son équilibre.
Ces bâtons sont télescopiques et se replient pour prendre un minimum de place. Il est souvent possible de les accrocher à l'extérieur de son sac à dos.
Préférez des bâtons spécifiquement conçus pour la randonnée en montagne, ils sont plus légers et plus résistants.



https://www.pyrandonnees.fr / Retour / Accueil

©2008-2018 Pyrandonnées - Tous droits réservés

Contact Pyrandonnées  - Sitemap