Organisation des randonnées d'été 2016 dans les Pyrénées (Organisation de randonnées)

par pyrandonnees ⌂ @, mercredi 17 août 2016, 21:57 (il y a 1124 jours)

Bonjour à tous !

J'ouvre un sujet afin que vous puissiez partager ici le compte-rendu de vos randonnées dans les Pyrénées de cet été.
Nous concernant, un message sera posté sur le blog indiquant les randonnées effectuées et les nouveaux topos disponibles sur le site.
A vos claviers !

La saison de randonnée est loin d'être terminée alors bonnes randonnées dans les Pyrénées à tous !

Jérôme et Adeline

Organisation des randonnées d'été 2016 dans les Pyrénées

par F911 @, Saint Sébastien sur Loire, samedi 03 septembre 2016, 17:00 (il y a 1107 jours) @ pyrandonnees

Bonjour Jérôme et Adeline (et le reste de la famille) !

Comme l’année dernière, je vais faire un « petit » compte-rendu de ma semaine passée dans les Pyrénées à y faire des randonnées du 05/08/2016 au 12/08/2016.

C’est la sixième année consécutive que je fais des randonnées dans les Pyrénées et plus particulièrement cette année, je n’ai vraiment pas vu passer ma semaine !

Sauf un jour, la météo a été très bonne cette année, remarquable même ! Globalement beau temps, sans avoir de grosses chaleurs, c’était vraiment parfait. Cela m’a permis de voir de beaux paysages, avec une lumière optimale !

J1 : refuge de Pombie depuis la cabane de l’Araille.
Petite randonnée sans difficulté pour démarrer ma semaine. Belle météo sans aucun nuage dans le ciel pendant toute ma randonnée. Personnellement, je ne connaissais pas ce coin des Pyrénées, puisque la dernière fois, je m’étais arrêté à Fabrèges pour faire le petit train d’Artouste ! J’avais garé ma voiture sur le parking au bord de la route au pied de la cabane de l’Araille. Attention, il ne faut pas arriver trop tard, car les places sont comptées ! Pour commencer la randonnée, belle vue sur le cirque désertique d’Anéou. Dans ce lieu, j’ai vu de nombreux bergers avec leurs chiens, intéressant ! La montée au col de Soum de Pombie a été un bon échauffement pour démarrer ma semaine… (premières transpirations). En arrivant au refuge de Pombie, il y a une vue remarquable sur le Pic du Midi d’Ossau. J’ai même aperçu des personnes qui escaladaient la paroi rocheuse du Pic (je pense que j’étais mieux à ma place…). Chose rare, j’ai vu passer 2 hermines devant moi en repartant du refuge, rigolotes ces petites bêtes ! Retour par le même chemin, tranquillement.

J2 : refuge des Sarradets depuis le col des Tentes.
Deuxième jour de beau temps absolu ! Magnifiques vues tout au long de cette randonnée ! Arrivé au parking du col des Tentes un peu avant 09H00, il était déjà presque plein ! Pour ces randonnées dites « incontournables », il ne faut pas arriver trop tard si on veut être bien placé ! Aucune difficulté jusqu’aux éboulis qui se trouvent à 250 mètres du pied de la cascade du glacier du Taillon. Là, ayant un peu le vertige, cela devient plus impressionnant de marcher sur un petit sentier perpendiculaire aux éboulis à forte pente… Et ce sont même les 50 derniers mètres qui sont les plus impressionnants, ceux qui se trouvent juste avant de tourner à droite pour aller vers la cascade du glacier du Taillon. Après, la montée et le franchissement de la cascade en question n’ont pas été un problème pour moi, car je n’avais pas le même ressenti de forte pente à côté de moi comme sur les éboulis du pied de la cascade (mais chacun aura son point de vue là-dessus). En montant au col des Sarradets, magnifique vue sur le glacier du Taillon, impressionnant ! Au col des Sarradets, belle vue sur la cascade du cirque de Gavarnie (vue d’en haut pour une fois). Belle vue également sur la brèche de Roland et sur le refuge des Sarradets, qui est en rénovation en ce moment (avec une belle grue à côté, ce qui rend mes photos plutôt rares). Toute la randonnée s’est faite sans devoir marcher dans la neige, ce qui est appréciable, car plus sécurisé ! Retour par le même chemin, mais que c’est long quand on en a plein les bottes (surtout entre le Port de Boucharo et le parking du col des Tentes).

J3 : hourquette d’Aubert depuis le lac d’Aubert.
Troisième jour de beau temps absolu ! C’était peut-être la randonnée la moins agréable au niveau de la chaleur, car le soleil cognait quand même fort… Pas grand-chose à signaler dans ce décor de rêve, sachant qu’il s’agit d’une randonnée simple et sans difficulté ! Hors randonnée, je tiens à signaler la folie des gens lorsqu’il s’agit de monter dans la navette qui relie le lac d’Orédon et le lac d’Aubert… Mon Dieu, grands comme petits, c’étaient tous de vrais gamins à jouer des coudes ! A ce niveau-là, cela frisait le ridicule ! Et concernant la gestion du parking d’Orédon, je tiens à faire le même constat que l’année dernière… C’est toujours le même bazar lorsqu’il s’agit de sortir du parking lors d’une journée à forte affluence ! A ce niveau-là, je pense qu’il serait bon de se pencher sur le problème.

...

Organisation des randonnées d'été 2016 dans les Pyrénées

par F911 @, Saint Sébastien sur Loire, samedi 03 septembre 2016, 17:07 (il y a 1107 jours) @ pyrandonnees

...

J4 : refuge de Larribet depuis la sapinière de Bédout.
Là, au niveau de la météo, c’était la journée la moins belle de ma semaine : nuageux avec un peu plus de 10°C de température. Je ne connaissais pas du tout la vallée d’Arrens, mais que c’est beau avec toute cette verdure ! Sans parler du lac du Tech, qui est tout simplement magnifique ! La première montée, tout de suite après la maison du Parc National des Pyrénées dans la sapinière de Bédout, est superbe, car on se trouve dans un bois composé d’arbres centenaires. Un peu plus loin sur la droite, au bout du lac de Suyen, on se trouve face à une magnifique cascade, impeccable pour y faire une photo souvenir. Une deuxième montée un peu raide nous emmène vers la Claou, véritable havre de paix sans aucun bruit, à part l’eau qui coule juste à côté du sentier. Là, j’étais au paradis ! Malheureusement, c’est là que le brouillard est arrivé, sans me lâcher du reste de la journée… (à la montagne, c’est le jeu…). Après avoir bien avancé, une troisième et dernière montée était encore à réaliser. Là par contre, c’était beaucoup plus difficile… Il y a environ 200 mètres de dénivelé dans le dernier kilomètre ! Heureusement que j’étais dans le brouillard avec une température extérieure plutôt basse, car l’effort physique a été important sur ce coup… Arrivé au refuge de Larribet pour manger mon sandwich, c’était dommage (une fois arrivé) que je sois dans le brouillard : je n’ai rien vu du décor, à part 2 marmottes qui ne se promenaient pas loin ! Au passage, je tiens à souligner la gentillesse des gardiens du refuge, à qui j’ai acheté une part de gâteau aux myrtilles. Grande première dans les Pyrénées : pour une fois, j’ai respecté la durée de la randonnée indiqué au départ (2H45). Malheureusement, cela m’a pris le même temps pour redescendre par le même chemin. Pourquoi ? Le brouillard avait rendu les pierres glissantes, donc il fallait être prudent… Là aussi, c’était une grande première pour moi de réaliser une descente aussi lente ! Et une dernière grande première, cela a été de discuter avec un gardien du Parc National des Pyrénées au bord du lac de Suyen au retour. Une quinzaine de minutes à discuter avec cette personne qui avait mis en place un « point d’information gratuit » à cet endroit. Rencontre bien sympathique !

J5 : journée repos au pays Basque, afin d'y acheter les spécialités locales (piment + vin de pomme + charcuterie).
Belle journée au pays Basque, où j'ai redécouvert le vin de pomme basque à la cidrerie Txopinondo à Ascain ! En parallèle, achats habituels de piments chez l'Atelier du Piment à Espelette et de charcuteries chez Mayté à Saint Jean Le Vieux. Tournée traditionnelle dans le pays Basque, en voiture pour se reposer un peu des 4 jours précédents. Là aussi, c'est beau à voir au niveau des maisons basques ! Déjeuner en milieu de journée à Bidarray, village basque typique ! Juste après manger, j’ai réalisé une visite du musée privé Porsche à l’hôtel Ostapé (un 5 étoiles) juste en périphérie de Bidarray. Etant un passionné, je ne pouvais pas passer à côté d’une telle occasion, surtout que la visite de ce musée est gratuite ! Bon, on sent tout de suite qu’on entre dans un domaine 5 étoiles, mais que le musée est bien arrangé ! Il s’y trouve une quinzaine de Porsche, dont une 918 Spyder (là, on tape dans la catégorie supérieure…) ! Pour avoir un visuel, aller voir les photos qui se trouvent à cette adresse : http://www.ostape.com/fr/galerie/notre-musee-porsche. Pour les passionnés comme moi, je conseille fortement de visiter ce musée privé Porsche, surtout qu’il est gratuit !

...

Organisation des randonnées d'été 2016 dans les Pyrénées

par F911 @, Saint Sébastien sur Loire, samedi 03 septembre 2016, 17:12 (il y a 1107 jours) @ pyrandonnees

...

J6 : refuge des oulettes de Gaube depuis le pont d’Espagne.
Dernière journée avec le beau temps et la fraîcheur en début de journée ! Un « classique » des randonnées dans les Pyrénées que j’avais déjà fait en 2012, mais que je voulais refaire cette année pour voir comment j’avais évolué depuis 4 ans (au niveau physique). L’arrivée au lac de Gaube est toujours quelque chose à part… C’est tout simplement indescriptible, car il faut le vivre ! Ce lac paisible avec le glacier du Petit Vignemale en fond, une vraie carte postale. Cette randonnée ne présente aucune difficulté, mais je la trouve assez longue quand même (surtout au retour…). Le seul endroit un peu raide se trouve à mi-chemin, à côté de la cascade Esplumouse. L’arrivée au refuge des oulettes de Gaube est magique avec le massif du Vignemale qui nous attend pour la photo… Déjeuner devant ce décor de rêve, sans rien dire, à contempler ! En fin de repas, on apercevait des randonneurs qui allaient vers le sommet du Petit Vignemale (des petits points qui se déplaçaient sur la crête). Avant de redescendre, je suis allé demander au gardien du refuge où s’était crashé l’hélicoptère du PGHM à la fin du mois de mai dernier. Apparemment, car il n’était pas présent au moment du crash, cela s’est produit vers le glacier du Petit Vignemale. Bien entendu, il ne reste plus aucune trace de cet accident visible depuis le refuge des oulettes de Gaube. Retour par le même chemin où je n’ai jamais vu autant de monde autour d’un lac de montagne (au lac de Gaube) ! En redescendant, discussion avec plusieurs personnes, qui me demandaient si j’avais respecté la durée indiquée sur les panneaux. Et bien non, le refuge des oulettes de Gaube est indiqué à 1H30 du début du lac de Gaube en montant, et je pense avoir mis 2H30 sur cette distance. Là, l’écart devient trop important et la signalisation devient ridicule… Les autres personnes avaient mis à peu près la même durée sur ce parcours. Cela nous a tous rassuré de discuter de ce détail !

Coup de gueule !
Je profite de ce message pour pousser un coup de gueule auprès de certains comportements dans le Parc National des Pyrénées. Il m’est arrivé à plusieurs reprises de croiser des personnes qui fumaient en plein milieu du Parc National des Pyrénées. Je crois que ce n’est pas interdit, mais est-ce un endroit pour fumer ? Je vais dans cette région pour me ressourcer en faisant le plein d’oxygène pendant que d’autres personnes se polluent la vie en polluant celle des autres… Incroyable quand même ! Second point, les chiens sont interdits dans le Parc National des Pyrénées. Sauf que j’ai vu des personnes avec des chiens par 2 reprises dans le Parc National des Pyrénées, et il ne me semble pas que c’étaient des bergers… Cette interdiction est pourtant clairement indiquée à chaque entrée dans le Parc National des Pyrénées ! Où se trouve le respect dans ces 2 exemples ?

Au global, belle semaine dans les Pyrénées, avec une météo intéressante (en moyenne : beau sans chaleur). Malgré une sixième année consécutive passée dans les Hautes-Pyrénées, j’ai eu le droit à beaucoup de nouveautés, ce qui est intéressant (animaux rares comme les hermines, bergers avec leurs chiens, garde du Parc National des Pyrénées, …).

En parallèle, j’ai déjà prospecté pour avoir des idées de randonnées pour 2017, à savoir (dans le désordre) :
- refuge de Larribet à refaire par beau temps,
- refuge Ledormeur,
- refuge d’Ilhéou à refaire par beau temps (fait l’année dernière par brouillard),
- vallée d’Estaing,
- haut des échelles des Sarradets depuis le col des Sarradets pour avoir une vue sur le cirque de Gavarnie,
- refuge d’Ayous pour avoir une vue sur le Pic du Midi d’Ossau de l’autre côté par rapport au refuge de Pombie,
- refuge de Campana de Cloutou depuis la forêt domaniale de la Mongie,
- col des Laquets depuis le col du Tourmalet (et peut-être aller jusqu’au Pic du Midi de Bigorre).

Pour dernière information, je parle à la première personne dans ce message, mais nous étions bien un groupe de 3 à réaliser ces randonnées.

A bientôt !

F911

PS : désolé pour ces 3 messages consécutifs, mais le forum limite chaque message à 5000 caractères... (et oui, j'ai encore tout explosé !).

Organisation des randonnées d'été 2016 dans les Pyrénées

par pyrandonnees ⌂ @, samedi 03 septembre 2016, 18:04 (il y a 1107 jours) @ F911
édité par pyrandonnees, samedi 03 septembre 2016, 21:13

Salut F911 !

Merci de tes messages et de ton compte-rendu détaillé de ton séjour dans les Pyrénées !
C'est toujours un plaisir de te lire.

Je vois que tu t'es régalé encore une fois et j'en suis bien content !
Tu as choisi des itinéraires incontournables (Pombie, Sarradets, Néouvielle) mais aussi des randos plus confidentielles qui ne manquent pas non plus d'intérêt (Larribet).
Je vais faire à mon tour un compte-rendu rapide de notre séjour sur le blog !

A+

Jérôme

Fil RSS du sujet
powered by my little forum