Organisation des randonnées d'été 2016 dans les Pyrénées (Organisation de randonnées)

par F911 @, Saint Sébastien sur Loire, samedi 03 septembre 2016, 17:07 (il y a 1843 jours) @ pyrandonnees

...

J4 : refuge de Larribet depuis la sapinière de Bédout.
Là, au niveau de la météo, c’était la journée la moins belle de ma semaine : nuageux avec un peu plus de 10°C de température. Je ne connaissais pas du tout la vallée d’Arrens, mais que c’est beau avec toute cette verdure ! Sans parler du lac du Tech, qui est tout simplement magnifique ! La première montée, tout de suite après la maison du Parc National des Pyrénées dans la sapinière de Bédout, est superbe, car on se trouve dans un bois composé d’arbres centenaires. Un peu plus loin sur la droite, au bout du lac de Suyen, on se trouve face à une magnifique cascade, impeccable pour y faire une photo souvenir. Une deuxième montée un peu raide nous emmène vers la Claou, véritable havre de paix sans aucun bruit, à part l’eau qui coule juste à côté du sentier. Là, j’étais au paradis ! Malheureusement, c’est là que le brouillard est arrivé, sans me lâcher du reste de la journée… (à la montagne, c’est le jeu…). Après avoir bien avancé, une troisième et dernière montée était encore à réaliser. Là par contre, c’était beaucoup plus difficile… Il y a environ 200 mètres de dénivelé dans le dernier kilomètre ! Heureusement que j’étais dans le brouillard avec une température extérieure plutôt basse, car l’effort physique a été important sur ce coup… Arrivé au refuge de Larribet pour manger mon sandwich, c’était dommage (une fois arrivé) que je sois dans le brouillard : je n’ai rien vu du décor, à part 2 marmottes qui ne se promenaient pas loin ! Au passage, je tiens à souligner la gentillesse des gardiens du refuge, à qui j’ai acheté une part de gâteau aux myrtilles. Grande première dans les Pyrénées : pour une fois, j’ai respecté la durée de la randonnée indiqué au départ (2H45). Malheureusement, cela m’a pris le même temps pour redescendre par le même chemin. Pourquoi ? Le brouillard avait rendu les pierres glissantes, donc il fallait être prudent… Là aussi, c’était une grande première pour moi de réaliser une descente aussi lente ! Et une dernière grande première, cela a été de discuter avec un gardien du Parc National des Pyrénées au bord du lac de Suyen au retour. Une quinzaine de minutes à discuter avec cette personne qui avait mis en place un « point d’information gratuit » à cet endroit. Rencontre bien sympathique !

J5 : journée repos au pays Basque, afin d'y acheter les spécialités locales (piment + vin de pomme + charcuterie).
Belle journée au pays Basque, où j'ai redécouvert le vin de pomme basque à la cidrerie Txopinondo à Ascain ! En parallèle, achats habituels de piments chez l'Atelier du Piment à Espelette et de charcuteries chez Mayté à Saint Jean Le Vieux. Tournée traditionnelle dans le pays Basque, en voiture pour se reposer un peu des 4 jours précédents. Là aussi, c'est beau à voir au niveau des maisons basques ! Déjeuner en milieu de journée à Bidarray, village basque typique ! Juste après manger, j’ai réalisé une visite du musée privé Porsche à l’hôtel Ostapé (un 5 étoiles) juste en périphérie de Bidarray. Etant un passionné, je ne pouvais pas passer à côté d’une telle occasion, surtout que la visite de ce musée est gratuite ! Bon, on sent tout de suite qu’on entre dans un domaine 5 étoiles, mais que le musée est bien arrangé ! Il s’y trouve une quinzaine de Porsche, dont une 918 Spyder (là, on tape dans la catégorie supérieure…) ! Pour avoir un visuel, aller voir les photos qui se trouvent à cette adresse : http://www.ostape.com/fr/galerie/notre-musee-porsche. Pour les passionnés comme moi, je conseille fortement de visiter ce musée privé Porsche, surtout qu’il est gratuit !

...


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum