Organisation des randonnées d'été 2016 dans les Pyrénées (Organisation de randonnées)

par F911 @, Saint Sébastien sur Loire, samedi 03 septembre 2016, 17:00 (il y a 1843 jours) @ pyrandonnees

Bonjour Jérôme et Adeline (et le reste de la famille) !

Comme l’année dernière, je vais faire un « petit » compte-rendu de ma semaine passée dans les Pyrénées à y faire des randonnées du 05/08/2016 au 12/08/2016.

C’est la sixième année consécutive que je fais des randonnées dans les Pyrénées et plus particulièrement cette année, je n’ai vraiment pas vu passer ma semaine !

Sauf un jour, la météo a été très bonne cette année, remarquable même ! Globalement beau temps, sans avoir de grosses chaleurs, c’était vraiment parfait. Cela m’a permis de voir de beaux paysages, avec une lumière optimale !

J1 : refuge de Pombie depuis la cabane de l’Araille.
Petite randonnée sans difficulté pour démarrer ma semaine. Belle météo sans aucun nuage dans le ciel pendant toute ma randonnée. Personnellement, je ne connaissais pas ce coin des Pyrénées, puisque la dernière fois, je m’étais arrêté à Fabrèges pour faire le petit train d’Artouste ! J’avais garé ma voiture sur le parking au bord de la route au pied de la cabane de l’Araille. Attention, il ne faut pas arriver trop tard, car les places sont comptées ! Pour commencer la randonnée, belle vue sur le cirque désertique d’Anéou. Dans ce lieu, j’ai vu de nombreux bergers avec leurs chiens, intéressant ! La montée au col de Soum de Pombie a été un bon échauffement pour démarrer ma semaine… (premières transpirations). En arrivant au refuge de Pombie, il y a une vue remarquable sur le Pic du Midi d’Ossau. J’ai même aperçu des personnes qui escaladaient la paroi rocheuse du Pic (je pense que j’étais mieux à ma place…). Chose rare, j’ai vu passer 2 hermines devant moi en repartant du refuge, rigolotes ces petites bêtes ! Retour par le même chemin, tranquillement.

J2 : refuge des Sarradets depuis le col des Tentes.
Deuxième jour de beau temps absolu ! Magnifiques vues tout au long de cette randonnée ! Arrivé au parking du col des Tentes un peu avant 09H00, il était déjà presque plein ! Pour ces randonnées dites « incontournables », il ne faut pas arriver trop tard si on veut être bien placé ! Aucune difficulté jusqu’aux éboulis qui se trouvent à 250 mètres du pied de la cascade du glacier du Taillon. Là, ayant un peu le vertige, cela devient plus impressionnant de marcher sur un petit sentier perpendiculaire aux éboulis à forte pente… Et ce sont même les 50 derniers mètres qui sont les plus impressionnants, ceux qui se trouvent juste avant de tourner à droite pour aller vers la cascade du glacier du Taillon. Après, la montée et le franchissement de la cascade en question n’ont pas été un problème pour moi, car je n’avais pas le même ressenti de forte pente à côté de moi comme sur les éboulis du pied de la cascade (mais chacun aura son point de vue là-dessus). En montant au col des Sarradets, magnifique vue sur le glacier du Taillon, impressionnant ! Au col des Sarradets, belle vue sur la cascade du cirque de Gavarnie (vue d’en haut pour une fois). Belle vue également sur la brèche de Roland et sur le refuge des Sarradets, qui est en rénovation en ce moment (avec une belle grue à côté, ce qui rend mes photos plutôt rares). Toute la randonnée s’est faite sans devoir marcher dans la neige, ce qui est appréciable, car plus sécurisé ! Retour par le même chemin, mais que c’est long quand on en a plein les bottes (surtout entre le Port de Boucharo et le parking du col des Tentes).

J3 : hourquette d’Aubert depuis le lac d’Aubert.
Troisième jour de beau temps absolu ! C’était peut-être la randonnée la moins agréable au niveau de la chaleur, car le soleil cognait quand même fort… Pas grand-chose à signaler dans ce décor de rêve, sachant qu’il s’agit d’une randonnée simple et sans difficulté ! Hors randonnée, je tiens à signaler la folie des gens lorsqu’il s’agit de monter dans la navette qui relie le lac d’Orédon et le lac d’Aubert… Mon Dieu, grands comme petits, c’étaient tous de vrais gamins à jouer des coudes ! A ce niveau-là, cela frisait le ridicule ! Et concernant la gestion du parking d’Orédon, je tiens à faire le même constat que l’année dernière… C’est toujours le même bazar lorsqu’il s’agit de sortir du parking lors d’une journée à forte affluence ! A ce niveau-là, je pense qu’il serait bon de se pencher sur le problème.

...


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum